mercredi 24 août 2016

Prochaine journée de constellations chamaniques en nature : "Mémoires"

Le dimanche 18 septembre,
Je vous propose une journée de constellations chamaniques en forêt sur le thème "Mémoires".

Libérer ces mémoires karmiques, transgénérationnelles qui nous empêchent de nous réaliser pleinement.
Recontacter notre Sagesse Ancestrale

Le lieu où nous irons favorisera la prise de conscience et la libération - nous serons divinement accompagnés des Esprits de la Nature. 

Lieu: à proximité de Thonon les Bains
Journée de 10h à 18h 
Tarif: 75 euros la journée

Les inscriptions se font par email à visions.chamaniques@gmail.com

Toth, Maitre du Temps, Gardien de la connaissance, 
de la mémoire, de la guérison

mercredi 3 août 2016

Atelier "A la rencontre de son animal totem"



ATELIER "A la rencontre de son Animal Totem"
SAMEDI 27 AOUT- THONON


La reconnexion avec son animal totem est un moment sacré et une médecine puissante qui invite à un cheminement intérieur de guérison et de retour à Soi

Méditation et voyages chamaniques au tambour
pour aller à la rencontre de notre animal totem


Atelier de 14h à 17h environ - 50 euros l'atelier
Thonon les Bains

Le stage se déroulera en nature et pourra être reporté en fonction de la météo

Les inscriptions se font par email à visions.chamaniques@gmail.com
et un acompte sera demandé

Les Femmes changent d'humeur avec la Lune...


"Les femmes changent d’humeur avec la Lune…. 

Dansent avec les racines, le sang et les marées.

Les femmes chantent des chansons que seule l’âme peut entendre… 
Et pleurent dans une langue oubliée depuis longtemps.

Les femmes détiennent la sagesse dans leur corps, 
et donnent naissance à des rêves en rythme avec la ruée de la rivière.

Les femmes savent comment être fluides.
Les femmes savent quand il faut laisser aller la douleur, 
la douleur qui a toujours été trop lourde à partager.

Les femmes gardent des secrets cachés dans leurs os, et laissent des traces d’elles-mêmes que leurs filles pourront retrouver quand elles disparaîtront."

Leesa Wilson